FAQ

Avez-vous plus de questions ?
Si vous avez encore une question, n’hésitez pas à me contacter !

Contact

Bien évidemment, vous pouvez faire ma connaissance, sans engagement, dans le cadre d’un entretien initial au cours duquel je ferai une première évaluation de la structure de vos cheveux. Cette évaluation me permet d’estimer les coûts correspondant à cette transplantation de cheveux. Après, vous pouvez décider sans précipitation si vous voulez accepter mon offre. Merci de me contacter par téléphone ou par mail pour fixer la date d’un rendez-vous.J’accorde une grande valeur à l’assistance individuelle pour chacun de mes patients. Je m’occupe personnellement de toutes les tâches : du conseil, de l’intervention et des contrôles nécessaires au suivi.

L’intervention est effectuée sous anesthésie locale, en ambulatoire. Elle ne provoque pas de douleur, mais les régions de prélèvement sont un peu sensibles au cours des 3 jours suivant l’opération. On peut prendre un analgésique léger pour lutter contre cette sensation. Beaucoup de patients sont étonnés par la simplicité de la procédure et constatent qu’un rendez-vous chez le dentiste a des conséquences beaucoup plus lourdes.
La plupart des chirurgiens capillaires travaillent selon la méthode EUF (extraction d’unité folliculaire), laquelle entraîne certains désagréments pour le patient. D’une part, il faut raser tout l’arrière de la tête : le prélèvement des cheveux prend beaucoup de temps et, en outre, environ 20 à 30 % des follicules capillaires sont détruits. Ceci est particulièrement dommageable s’il n’y a que quelques cheveux restant sur la tête. Dans le cas d’une bonne cicatrisation, cette méthode laisse de nombreuses cicatrices petites et arrondies.Une autre méthode s’appelle « extraction S & P ». Ce protocole est un peu plus compliqué pour l’opérateur et requiert plus de temps, mais c’est par cette méthode que le patient obtient les meilleurs résultats. Personnellement, je ne travaille qu’avec cette méthode, parce qu’elle évite beaucoup des désagréments de la méthode EUF. Pour la méthode S & P, on prélève jusqu’à 120 petits îlots (greffons standards). Dans un procédé compliqué, on les divise ensuite en de nombreux micro-greffons (jusqu’à 1 400) comportant chacun de 1 à 3 cheveux. Ces micro-greffons sont alors introduits dans les régions chauves qui ont été traitées auparavant. Chaque poil prélevé est introduit, sans pertes, et la cicatrice restante n’est qu’une ligne quasi invisible.
L’opération est effectuée dans une atmosphère agréable, sous anesthésie locale. Elle a une durée qui varie entre 3 et 7 heures. Pour le prélèvement des cheveux, il ne faut raser qu’une rayure d’une largeur de 1 à 2 centimètres à l’arrière de la tête, et non tous les cheveux restants. Ensuite, on prélève les îlots de peau d’environ 5 millimètres avec les racines capillaires. Après le splitting des greffons, on les introduit dans les régions chauves de la tête. Avant, on y avait prélevé des petites particules de peau. Pour obtenir un résultat naturel, il faut respecter la direction de pousse des cheveux. La conception de la ligne capillaire joue également un rôle décisif. L’expérience de l’opérateur est aussi importante que la créativité de ce dernier. Grâce à l’excellente circulation du cuir chevelu, le processus de cicatrisation ne dure que quelques jours. Ensuite, les racines capillaires sont déjà bien ancrées et, après environ 3 mois, le nouveau poil commence à pousser. Pour un résultat optimal, il faut normalement 2 opérations avec un intervalle de 3 mois.

Lors d’une implantation capillaire, des cheveux sont transplantés d’une partie du crâne (donneur) à une autre (receveur).

Une implantation autologue peut théoriquement être pratiquée chez tout un chacun. Les éventuelles exceptions à la règle, dues à des circonstances personnelles, sont établies lors d’un entretien personnel préalable.

De nombreuses personnes souffrent d’une alopécie progressive. Si cela vous concerne, convenons d’une consultation individuelle pour en parler.

Non, une implantation autologue ne laisse aucune trace ou cicatrice visible. Le résultat attendu de ce traitement est une apparence esthétique agréable et discrète.

Là aussi, théoriquement tout est faisable.

Ce n’est malheureusement pas possible. Merci de nous contacter pour convenir d’une consultation individuelle afin de pouvoir vous faire un devis.

Faites très attention quand on vous propose un devis calculé sur la base de follicules capillaires. Ce type de devis a l’air avantageux et semble pouvoir légitimer des prix élevés, cependant vous n’avez quasiment aucun moyen de contrôler sa véracité puisque vous ne pouvez pas compter tous les cheveux. Le prix risque d’être à votre désavantage.

C’est difficile d’y répondre de manière générale, le prix dépend notamment du nombre de greffons autologues nécessaires. Venez nous voir pour une consultation gratuite qui permettra de clarifier toutes vos questions.

Dans le cas de cicatrices suite à un accident ou à une intervention chirurgicale due à une maladie, il y a indication médicale. Dans ce cas, le chirurgien peut envoyer un devis à l’assurance-maladie ou à la mutuelle qui décidera de la prise en charge des frais. Mais s’il s’agit d’une mesure purement esthétique, les assurances-maladie ne remboursent aucuns frais.

Contrairement à certains grands instituts, je m’occupe personnellement de la consultation, de l’opération et de tous les gestes du suivi ; vous êtes certain d’être soigné par une même personne compétente, et non par des représentants qui risque de vous traiter de manière impersonnelle, et qui sont parfois rémunérés sur la base de commissions.

Oui, au cours de cet entretien vous recevrez des informations importantes sur la procédure à suivre, et vous aurez l’opportunité de poser toutes les questions qui vous intéressent.

Non, cette consultation individuelle est gratuite.

Dans le cas d’un implant de cheveux autologues, il existe différentes techniques. Vous trouverez plus d’informations ici :
https://www.haartransplantationen.ch/haarausfall/methode/

La durée d’une implantation capillaire autologue dépend notamment du nombre d’opérations nécessaires et des implants autologues requis ; cela peut durer entre deux et six heures.

Non, une anesthésie locale suffit amplement.

Non, grâce à l’anesthésie de la zone-donneur et de la zone-receveur, l’opération n’est pas douloureuse.

La forme et la visibilité des cicatrices dépend fortement de la technologie choisie pour l’intervention. Nous utilisons une technologie grâce à laquelle les cicatrices sont quasiment invisibles.

Non, mais vous n’aurez pas de surface sans cheveux à cet endroit. N’hésitez pas à nous poser plus de questions à ce sujet.

Les implants conservent leur croissance habituelle après avoir été implantés.

Non, de nombreuses recherches sont faites à ce sujet, mais à l’heure actuelle cela n’est pas encore possible.

Non, cela n’est malheureusement pas possible.

En principe oui, cependant le résultat esthétique n’est pas satisfaisant à cause d’une structure du poil différente.

Normalement, avant l’opération, vous n’avez pas besoin de changer votre manière de vivre Cependant, nous parlerons de votre cas personnel lors de notre consultation individuelle.

Non, au contraire. Pour l’opération, je préfère utiliser une longueur de cheveux d’au moins 3 cm.

L’anesthésie locale peut être active pendant jusqu’à sept heures.

Après l’opération

Après une implantation autologue sur le front, des gonflement peuvent se produire, mais qui disparaissent au plus tard après sept jours.

Cela dépend surtout de facteurs individuels, néanmoins dans le cadre d’une cicatrisation normale, cela peut mettre entre 7 et 14 jours.

Comme après toute intervention, la surface concernée doit être ménagée et protégée du soleil. Je vous donnerai tous les conseils appropriés à vos circonstances personnelles.

La croissance du cheveu commence à partir de 10 à 12 semaines après l’opération ; sa croissance est alors d’un centimètre par mois.

Théoriquement, de manière illimitée ; mais vous n’aurez probablement pas besoin de plus de trois séances.

Non, une fois la cicatrisation complètement terminée, les cheveux implantés sont entretenus comme d’habitude.

Oui, les cheveux implantés peuvent être traités comme les autres.