Méthode

La méthode EUF (extraction d’unité folliculaire)

La plupart des chirurgiens capillaires travaillent selon la méthode EUF (extraction d’unité folliculaire), laquelle entraîne certains désagréments pour le patient. D’une part, il faut raser tout l’arrière de la tête : le prélèvement des cheveux prend beaucoup de temps et, en outre, environ 20 à 30 % des follicules capillaires sont détruits. Ceci est particulièrement dommageable s’il n’y a que quelques cheveux restant sur la tête. Dans le cas d’une bonne cicatrisation, cette méthode laisse de nombreuses cicatrices petites et arrondies.

Extraction S & P

Une autre méthode s’appelle « extraction S & P ». Cette méthode est un peu plus compliquée pour l’opérateur et requiert plus de temps, mais c’est là que le patient obtient les meilleurs résultats. Personnellement, je ne travaille qu’avec cette méthode, parce qu’elle évite beaucoup des désagréments de la méthode EUF. Pour la méthode S & P, on prélève jusqu’à 120 petits îlots (greffons standards). Dans un procédé compliqué, on les divise ensuite en de nombreux micro-greffons (jusqu’à 1 400) comportant chacun de 1 à 3 cheveux. Ces micro-greffons sont alors introduits dans les régions chauves qui ont été traitées auparavant. Chaque poil prélevé est introduit, sans pertes, et la cicatrice restante n’est qu’une ligne quasi invisible.

Nous avons éveillé votre curiosité ? Faites-vous conseiller !